• le marché du lundi

     

    [ LE MARCHÉ DU LUNDI ]

    Retrouvez tous les lundi notre point sur les marchés
     

  • Actifs pour le futur

    ACTIFS POUR LE FUTUR
    Des placements et des convictions pour accompagner nos clients.

  • Bienvenue sur le site d'Ecofi Investissements

    Bienvenue sur le site d'Ecofi Investissements

Actualités - Vote et dialogue

Ecofi Investissements continue de mettre en oeuvre sa stratégie d’investisseur responsable et actif, en appliquant les principes contenus dans sa politique de vote.
Alors que cette saison 2017 des Assemblées Générales n’est pas encore clôturée, les faits marquants qui se dessinent concernent incontestablement la pression exercée par les actionnaires sur les entreprises quant à leur transparence sur les enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (impact du réchauffement climatique, activités de lobbying, rémunération des dirigeants, égalité hommes-femmes etc.).

Voici quelques exemples des actions menées.

Elior : Ecofi a voté contre la rémunération du CEO. Celle-ci annoncait en effet qu'elle était dépendante de la performance « de long terme », alors qu'en réalité elle ne tient compte que des résultats financiers de l’année précédente. En outre la rémunération totale de 4,3 M€ est composée d’une part variable supérieure à deux fois le montant de la rémunération fixe, ce qui excède la politique de vote d’Ecofi. Investissements La résolution a été rejetée par l’Assemblée générale, 

Royal Dutch Shell : lors de l’Assemblée générale du 23 mai dernier, Ecofi a soutenu une résolution proposée par l’association néerlandaise "Follow This" demandant à Shell de s’engager vers une économie moins carbonée en définissant et en publiant des objectifs de réduction d’émissions de Gaz à effet de serre (GES) alignés avec les objectifs de la COP21 et la trajectoire 2 degrés. Malgré le soutien public d’actionnaires notables, la résolution n’a recueilli que 6,4% des votes en sa faveur. 

Walt Disney : Ecofi a soutenu une résolution d’actionnaires demandant à la Société de rendre compte de ses activités de lobbying. La résolution demande à l’entreprise de produire chaque année un rapport de lobbying détaillant les sommes versées. Pour illustrer le propos, Walt Disney a versé en 2014 et 2015 7,18 millions de dollars au titre de ses activités de lobbying, sans que les actionnaires n’en connaissent les détails. La résolution a reçu 36,8% d’approbation.

Pearson : le 5 mai dernier, Ecofi a voté contre la résolution "Say-on-pay" 2016 du CEO, qui a été rejetée à 61%. La rémunération avait été augmentée de 20% alors que l’éditeur a enregistré une perte record de 2,6 Mds£ et 5 profit warnings annoncés sur les 4 dernières années.

Netflix : Ecofi a soutenu 6 résolutions proposées par les actionnaires, dont 4 ont été adoptées alors que le Conseil d'administration recommandait un vote contre. Ces résolutions concernent l’amélioration des pratiques de gouvernance : dissolution du Conseil d'administration, possibilité de proposer la nomination d’administrateurs par les actionnaires etc. Néanmoins, 2 résolutions externes relatives au climat n’ont pas été adoptées : la publication d’un rapport sur le développement durable, et sur la faisabilité de neutralité carbone.

En outre, Ecofi Investissements a voté en faveur d’autres résolutions pour des sociétés américaines - finalement refusées durant l’Assemblées générales - demandant :

  1. la publication d’un rapport sur l’égalité hommes/femmes à Citigroup, PNC Financial Services et Bank Of America ;
  2. la séparation des pouvoirs entre Chairman et CEO à Bank of America, Johnson & Johnson et Abbott Laboratories ;
  3. la publication d’un rapport sur les activités de lobbying à IBM, AT&T et Citigroup.